Armand - 04/2017

Arrêt cardiaque - Armand était au refuge depuis plus de 10 ans. Il s'est laissé apprivoiser avec le temps et était un chat affectueux et doux. Sa tête penchée lui donnait un charme fou et irrésistible. Une gentille dame envisageait de l'adopter, mais il est parti trop tôt... Je suis donc encore plus triste de savoir qu'il n'aura pas eu la chance d'avoir eu un foyer... Il va beaucoup nous manquer. Adieu, mon grand!   ~   Alice M.


Olivier - 03/2017

Mon beau et tendre Olivier, j'ai appris ton départ cette après-midi, j'ai eu beaucoup de chagrin, je te côtoyais chaque semaine et ce depuis 2010 tu étais un amour de chat. Tu resteras à tout jamais dans la mémoire de tous les bénévoles qui t’ont côtoyé et aimé. Combien de fois on pensait que tu allais nous quitter, mais tu rebondissais sur tes pattes chaque fois. Mais en ce 28 mars 2017, la maladie a eu raison de toi. Tu vas me manquer mon beau Olivier je t'aimais tellement et je t'aimerais jusqu’à mon dernier jour, je ne t'oublierai jamais mon ange. Repose en paix mon beau trésor.   ~  Ginette 


Mélanie - 03/2017

Maladie rénale - Quelle triste nouvelle. Mélanie était une gentille chatte. Mes pensées vont vers Monica, ce n'est pas facile de laisser partir nos amours et tu as fait preuve de grand courage. Bien que tu savais que tu aurais encore de la peine, tu as offert un foyer à la douce Mélanie. Elle t'en sera toujours reconnaissante. Bon courage Monica, et toi douce Mélanie, repose en paix tu as rejoint le pont de l'arc-en-ciel ou tu as retrouvé tous tes amis(es) qui sont partis avant toi et vous vous amusez tous ensemble, car sur le pont de l'arc-en-ciel il fait toujours beau, il y a tout ce que vous avez besoin et surtout il n'y a plus de souffrance ni de douleur. Dort doucement jolie Mélanie.  ~  Ginette P.


Stealer - 12/2000 - 03/2017

Insuffisance rénale, infection aux reins et forte anémie. - Je suis bien triste d'apprendre ton décès mon beau Stealer, mais je me réconforte en sachant que tu ne souffres plus et que tu reposes en paix sur le pont de l'arc-en-ciel avec tous tes amis partis avant toi.  Tu salueras ma belle Mitzy au passage . J'aimais le contact que j'avais avec toi lorsque je te donnais tes fluides, mais si tu n'aimais pas cela.  Maintenant, tu es libre de t'amuser, de courir, de manger tout ce que tu veux sans plus jamais de douleurs. Repose en paix mon petit Stealer tu vas me manquer.  ~  Ginette P.

 

Depuis quelques jours son état s’était détérioré, et hier il était caché dans sa petite tente, ses yeux à peine ouverts, ne réagissant plus à la présence de qui que ce soit. C’est Claudette qui a bien connu Stealer qui l’a amené chez le vétérinaire. Notre petit a été endormi dans ses bras aimants. Tu vas nous manquer mon brave Stealer, mon petit battant qui a rendu les armes, fatigué de vivre… ! Avec tendresse.  ~  Louise


Eli - 01/2017

Tumeur cancéreuse - Lise Côté vient de m’envoyer ce  triste message concernant le départ de notre bel Éli qui a vécu pendant 10 ans au refuge. Il a été un compagnon admirable pour les autres chats.  Merci, Lise et Manon, d’avoir aimé suffisamment Éli pour le laisser partir avant qu’il ne souffre.  ~  Louise L.

 

C'est le cœur bien lourd que je t'annonce que nous avons dû dire adieu à notre bel Eli de la salle Marguerite. L'équipe de ce matin a remarqué que notre petit bonhomme était bien tranquille. Ombretta l'a examiné et lui a trouvé le ventre bien dur. Je suis donc venue le chercher et je l'ai amené chez le vétérinaire en compagnie de Manon B. Le diagnostic était sans merci: notre Eli avait une tumeur cancéreuse massive dans l'abdomen. Manon et moi l'avons cajolé jusqu'à la fin. Mon bel Eli, tu es allé rejoindre ta petite Lydia adorée. Je suis sûre qu'elle est ravie de te revoir.  ~  Lise


Ella - 01/2017

Leucemie - Les virus, FIV et FELV sont venus chercher notre battant de 11 ans qui a vécu avec nous pendant 6 ans, tout doucement, en acceptant nos câlins malgré sa grande timidité. Ella était le chouchou de plusieurs bénévoles qui seront tristes d'apprendre le départ de ce beau gros minou. Sachez que nous l'avons accompagné et qu'il s'est endormie calmement. Il n'avait plus les moyens de lutter, ses globules blancs et ses plaquettes sanguines étaient très bas, trop pour survivre.   ~  Lise 


Lydia - 12/2016

Insuffisance rénale - Lydia a pu passer les derniers mois de sa vie dans un foyer d'accueil aimant ou elle était traitée comme une princesse. Elle est partie doucement et entourée d'amour. Son petit corps avait décidé d’arrêter de se battre, il était temps pour elle d’être délivrée de ses souffrances. Repose en paix belle Lydia. Alice


Hamlet - 11/2016

Stomatites/FIV - Cher Hamlet, au fil des jours lorsque je te donnais tes fluides je voyais ton changement graduel, on a tous eu espoir que tu t'en sortes, car tu avais des rebonds d'énergie, mais les derniers jours plus rien ne fonctionnait, je te donnais tes fluides et tu restais recroquevillé. Tu t'es battu fort, mais tu étais fatigué. Aujourd’hui tu as retrouvé ta splendeur et tu n'as plus aucune douleur. Repose en paix petit trésor je ne t'oublierai jamais.   ~  Ginette P.


Nini - 10/2016

Pendant 2 heures j’ai eu la chance de le bercer, de lui chanter des berceuses et surtout de lui dire à quel point je l’aimais. Je pleurais bien sûr, et en même temps j’étais heureuse d’être celle qui rassurerait mon petit héros, mon petit prince qui dormait dans mes bras en toute confiance. Je me sentais privilégiée d’être à ses côtés pendant les dernières heures, les dernières minutes de sa vie. En se rendant à la clinique, Nini ressentait la chaleur du soleil. Plus de cage, pas de transporteur, je le portais sur moi et le menais vers la chaleur et la liberté. Je compatis à la tristesse que plusieurs bénévoles vont ressentir en lisant ce message. Merci d’avoir donné à Nini autant d’amour.   ~  Louise


Mitzy - 09/2016

Insuffisance rénale/Paralysie - Ma belle et tendre Mitzy, j'ai eu le bonheur de t'avoir chez moi durant tout un mois, malgré ta paralysie ta joie de vivre se faisait sentir, tu étais un vrai rayon de soleil pour moi, mais malgré tous les efforts malgré ta détermination à te battre, malheureusement tu as perdu ton combat contre cette paralysie qui a continué de détruire ton petit corps. Je n'oublierai jamais ces moments de tendresses avec toi, les petites lichettes que tu me faisais, ton regard si doux et expressif. Tes beaux grands yeux, ton amour, ta présence me manquent et me manqueront toujours. Mon coeur et ma maison sont bien vides sans toi tu t'es endormie doucement dans mes bras et tu as rejoint le pont de l'arc-en-ciel. Repose en paix, mon ange, mon amour, ma belle et adorée Mitzy. Je t'aime de tout mon coeur, je ne t'oublierai jamais, merci pour le bonheur que tu m'as apporté.  ~  Ginette Pagé


Robin - 09/2016

Calicivirus - Tu me manques déjà, mon petit ange; mais tu es libre maintenant et je t'aimerai toujours. Chantal xox


Mimo - 09/2016

Pancréatite - Mon beau Mimo, toi qui avais peur de nous, j'aurais aimé pouvoir te faire une caresse pour te dire qu'on t'a aimé très fort. Ce n'est qu'une fois assoupi que l'on a pu te prendre et te chuchoter quelques mots d'amour. Repose en paix petit trésor.  ~  Alice


Rudy-B - 09/2016

Atteinte neurologique - Un ange parmi les anges. Repose en paix mon petit Rudy-b, tu le mérites, car tu étais tellement doux, gentil, prévenant. Tu aimais jouer, les câlins et même prendre soin de tes compagnons du refuge. Tu es parti très vite et on n’a pas eu le temps de te dire au revoir, mais ce petit texte est pour toi. Au revoir, Rudy-b.  ~  Mélanie


Buck (Teddy-Bear) - 08/2016

Leucémie - Teddy Bear petit chat si gentil quand tu me voyais entrer dans ta chambre tu te mettais a faire le beau pour avoir des câlins, c'était un plaisir pour moi de te flatter mon beau petit rouquin. Tu as laissé un grand vide au refuge. Repose en paix sur le pont de l'arc-en-ciel. Je t'aime.  ~  Ginette P


Saki - 08/2016

Thrombo-embolie - Petite Saki, que s’est-il passé pour que tu aies craint autant les humains qui ne voulaient que ton bien? Tu ne vis plus dans la peur maintenant, c’est ce qui me console un peu de ton départ.  ~ Louise


Chandler - 06/2016

Insuffisance rénale - Chandler tu étais un chat magnifique, tu étais craintif, mais tu étais gentil, tu n'aimais pas quand je mettais des gouttes dans ton oeil, mais tu te laissais faire, c'était pour ton bien afin de ne pas le perdre, mais la maladie et venu te chercher et tu t'es endormie doucement, je me souviendrai toujours de toi tu étais toujours couché dans le même petit lit. Repose en paix petit trésor.  ~  Ginette P

 

Le petit Chandler est arrivé au refuge, je crois, en septembre 2015…c’était un chat errant nourri par une dame, et elle pensait que ce serait mieux pour lui d’être au refuge que dans la rue. C’est moi qui a accueilli Chandler à son arrivée. Il était terrifié. Suite à son séjour dans l’accueil/section infirmerie il a été mis dans la chambre Urinary. Lors de mon shift de ménage les lundis je m’assurais d’aller le voir, il était toujours couché, caché et ne voulait aucunement de l’attention. Je persistais à lui caresser le dessus de la tête. Il était toujours stressé, mais peu à peu il devenait un peu plus tolérant, et après plusieurs semaines je voyais qu’il se détendait un peu.  ~  Christine


MariBel - 06/2016

Nécrose de l'abdomen - Ma jolie Maribel je t'ai aimée dès le premier instant ou j'ai été en contact avec toi, ton histoire m'a profondément touché. Te donner des fluides me permettait d'être encore plus près de toi et tu étais en confiance, tu venais à moi, tu aimais mes câlins. Tu es partie rejoindre ton papa Mario et ton frère Marius. C'est si difficile de te voir partir, mais tu es heureuse maintenant. Je ne t'oublierai jamais,    

  repose en paix mon petit trésor.  ~  Ginette P


Marius - 05/2016

Coeur - Mon beau et tendre Marius, je te côtoyais plusieurs fois par semaine, j'allais te donné tes fluides tu avais peur, mais après quelques minutes tu étais moins stressé, car je te parlais, je te chantais des chansons toujours inventées, je te grattais dans le cou et sur la tête. Ensuite, je te prenais dans mes bras et je me promenais avec toi dans le corridor. Même les jours où tu n'avais pas besoin de recevoir des fluides j'allais te voir pour te faire la jasette, te prendre sur mes genoux et te caresser. Ton départ laisse un vide immense dans mon cœur et quand j'entrerai dans Les Frimousses, j'aurai une petite pensée pour toi, mais sans toi ça ne sera plus jamais pareil. Au revoir, mon petit chéri, et repose en paix auprès de ton papa Mario.  ~  Ginette P. xoxoxox